La COP 21, l’avenir de notre planète est en jeu

Tribune Malakoff Infos – Décembre 2015

Gilbert Métais
Maire adjoint délégué aux bâtiments communaux
Pour le contacter : gmetais@ville-malakoff.fr

La COP 21, l’avenir de notre planète est en jeu

L’élévation du niveau de la mer, l’augmentation du nombre de catastrophes naturelles, la menace sur la production alimentaire… Les effets désastreux du réchauffement climatique touchent déjà aujourd’hui plus de 200 millions de personnes.

Les activités humaines en envoyant dans l’atmosphère des gaz à effet de serre (GES) sont la cause principale de cette hausse des températures qui atteint déjà +0,85°C par rapport à la période pré-industrielle. Le dernier rapport du GIEC (Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat) sur les changements climatiques et leurs évolutions futures est très alarmant. Si nous ne faisons rien, il prévoit une hausse des températures pouvant aller jusqu’à 5°C en 2100 (par rapport à la fin du XXe siècle). Pour limiter ce réchauffement à 2°C (par rapport à la période pré-industrielle), le GIEC indique qu’il faudra réduire fortement les émissions mondiales de GES (entre 40 et 70% en 2050 par rapport à 2010 puis les ramener à presque 0 en 2100).

La France va accueillir et présider la 21e Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques de 2015 (COP21/CMP11), aussi appelée « Paris 2015 », du 30 novembre au 11 décembre 2015. C’est une échéance cruciale, puisqu’elle doit aboutir à un nouvel accord international sur le climat, applicable à tous les pays, dans l’objectif de maintenir le réchauffement mondial en deçà de 2°C. La France va donc jouer un rôle de premier ordre sur le plan international, pour rapprocher les points de vue et faciliter la recherche d’un consensus au sein des Nations unies et aussi au sein de l’Union européenne, qui occupe une place importante dans les négociations sur le climat.

L’enjeu est de taille : il s’agit d’aboutir, pour la première fois, à un accord universel et contraignant permettant de lutter efficacement contre le dérèglement climatique et d’impulser/d’accélérer la transition vers des sociétés et des économies résilientes et sobres en carbone. C’est à nous la gauche, à nous, partis de gauche, à nous, parti socialiste de mobiliser la société. Les élus du groupe socialiste de Malakoff seront bien sûr très attentifs à ce qui va se décider en ce mois de décembre 2015 au Bourget, et déjà dans nos actions municipales, comme la toiture végétalisée et l’isolation thermique de l’école Guy Môquet, la pose de panneaux photovoltaïques à l’école Jean Jaurès, et bien d’autres actions nous essayons d’apporter notre contribution, pour nous, nos enfants et notre planète.

Retrouvez les dernières contributions de vos élus socialistes à la tribune de Malakoff Infos en suivant ce lien psmalakoff.fr/category/publications/tribune.

Retrouvez les contributions de Monique Zanatta à la tribune de Malakoff Infos en suivant ce lien vos-elus/publications-de-Gilbert-Métais.

Vous aimerez aussi...