La fiscalité : un outil au service de la solidarité

Tribune Malakoff Infos – Octobre 2015

Antonio Oliveira
Maire adjoint – santé, hygiène publique, prévention santé, risques majeurs, handicap
Pour le contacter : aoliveira@ville-malakoff.fr

La fiscalité : un outil au service de la solidarité

Le gouvernement a engagé la réforme fiscale et va l’accélérer comme il l’a annoncé pour une fiscalité plus juste et plus efficace. Ainsi, il a rendu l’impôt plus progressif, et a engagé une baisse de l’impôt pour les classes populaires et moyennes ; Celle-ci se poursuivra en 2016.

Une réforme en quatre actes :

– Le premier acte : « poursuivre la baisse des impôts pour les classes populaires et moyennes » :

Cette année, c’est 9 millions de ménages des classes populaires et moyennes. qui constatent une baisse sur leur avis d’imposition. Pour ces ménages, une baisse de 300 € d’impôt sur le revenu  se traduit par 300 € en plus de pouvoir d’achat.
Cette baisse va se poursuivre dans le projet de loi de finances pour 2016 qui en précisera le montant et les modalités.

– Deuxième acte : « rendre l’impôt plus progressif »

Dans le but de faire contribuer davantage les hauts revenus. Elle se traduit, dés aujourd’hui,  par les mesures suivantes : création d’une tranche à 45 %, imposition de tous les revenus financiers, réforme de l’impôt sur la fortune et dispositifs mis en place pour lutter contre la fraude fiscale.

Des résultats  positifs dès cette année :

– L’ISF n’a jamais autant rapporté : ses recettes se sont élevées à 5 Mds € soit 2 Mds de plus que l’ISF prévu par la droite pour 2012 ;
70 % de l’impôt sur le revenu est payé aujourd’hui par 10 % des Français les plus riches ;
Les redressements fiscaux, en progression de plus de 7%., se sont élevés à près de 20 Mds €,

A titre de comparaison : 20 Mds €, c’est presque le budget de l’Enseignement supérieur et de la recherche (23 Md €).

– troisième acte : « la grande réforme des finances locales »

Avec la réforme de la dotation globale de fonctionnement (qui représente les recettes de l’Etat versées aux communes), c’est un vrai système de péréquation pour plus de solidarité qui est très attendu par les Maires de France.

A Malakoff, des choix ont été faits et vous ont été exposées. Il n’en demeure pas moins que toutes les dépenses sont étudiées avec le personnel, donnant la priorité d’assurer un service public le plus efficace possible en direction du plus grand nombre.

– quatrième acte : « le prélèvement à la source » : celui-ci consiste à ce que vous ne perceviez uniquement votre salaire net sous déduction des impôts y afférents. Cette décision prise par le Chef de l’Etat devrait s’appliquer en 2018.

Retrouvez les dernières contributions de vos élus socialistes à la tribune de Malakoff Infos en suivant ce lien psmalakoff.fr/category/publications/tribune.

Retrouvez les contributions de Antonio Oliveira à la tribune de Malakoff Infos en suivant ce lien vos-elus/publications-de-Antonio Oliveira.

Vous aimerez aussi...