L’accent sur la prévention

Alors que « prévenir c’est guérir », la politique sanitaire en France demeure, malheureusement, encore trop axée sur le curatif. La France est le pays où les disparités en matière de santé sont les plus fortes qu’elles soient fonctions du sexe, de la catégorie sociale ou de la géographie selon l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé). Par exemple, on observe chez les ménages les plus aisés, les plus instruits ou encore chez les professions qualifiées, une espérance de vie plus longue et un meilleur état de santé. Alors que les inégalités apparaissent aussi dès l’école, la prévention n’y occupe pas une place encore assez développée. Dès l’âge de la scolarisation, on détecte des différences dans la prise en charge des troubles de la vue, des caries dentaires et dans l’apparition du surpoids. Or pour atténuer ces phénomènes, l’éducation en matière de santé est un outil crucial.

La prévention doit être une priorité en matière de santé publique. Nous devons développer une véritable culture de la santé en faisant comprendre que celle-ci se construit progressivement tout au long de la vie.

A Malakoff, il y a très longtemps que la santé est au cœur de la politique. Au 31 décembre 2016, le centre Ténine et son annexe ont reçu 18 000 patients en file active soit 70 000 passages tout au long de l’année. Les investissements réguliers sont effectués dans notre centre municipal de santé depuis 1939. Le dernier étant une table radio numérique pour 230 000 euros qui permet une meilleure lisibilité, une facilité d’utilisation ainsi qu’un confort pour les patients et le personnel. Courant 2017, nous allons installer un 4éme fauteuil pour 100 000 euros qui permettra de faire de la chirurgie dentaire à des prix accessibles. Ce nouveau fauteuil facilitera aussi la vie à des patients atteints de certaines pathologies.

Aujourd’hui, la politique de santé publique nous concerne tous. Notre système de santé est encore très performant lorsque nous sommes malades, mais pour qu’il le reste nous devons absolument réduire les inégalités sociales, améliorer l’accès aux soins et promouvoir davantage la prévention.

Antonio Oliveira

Maire adjoint à la Santé, Hygiène Publique, Prévention santé, Risques majeurs, Handicap

aoliveira@ville-malakoff.fr

Vous aimerez aussi...