Le mois de l’ESS à Malakoff un début prometteur !

A Malakoff, pour la première fois nous avons décidé d’organiser plusieurs rencontres des acteurs qui contribuent à l’existence et au développement du secteur de l’économie sociale et solidaire (ESS) dans le cadre du mois de l’ESS.

Mal connu, ce secteur d’activité représente aujourd’hui 10 % du PIB de la France. Les entreprises de ce secteur emploient 2,36 millions de salariés, soit 1 emploi privé sur 8. En 10 ans, 440 000 nouveaux emplois créés et 600 000 emplois devraient être pourvus d’ici à 2020. Pourtant, l’ESS n’avait jamais été définie dans la loi : C’est l’objet de la loi du 31 juillet 2014. Elle permet de définir les grands principes, un but social qui n’est pas seulement le partage des bénéfices, une lucrativité encadrée, une gouvernance démocratique. Elle facilite le financement de ces entreprises avec des fonds de garanties, avances, prêts participatifs. La caisse des dépôts gère 100 millions d’euros en faveur de ce secteur. Elle permet les reprises d’entreprises par les salariés.

Les socialistes voient dans l’économie sociale et solidaire une économie de sens : elle fait de l’être humain l’acteur, le moteur et la norme de l’activité. Elle repose sur les besoins de tous plutôt que sur les intérêts de quelques-uns, sans pour autant négliger l’objectif de rentabilité économique. Elle est porteuse d’innovation et de transformation sociale. Soutenir l’ESS est donc au cœur de notre histoire et du projet social écologique: privilégier la coopération à la compétition, redonner du pouvoir d’agir aux salariés, privilégier le long terme plutôt que le gain de court terme.

C’est dans ce sens que je souhaitais que Malakoff trouve sa place dans un événement qui défend, promeut et fait connaitre nos savoirs faires dans ce secteur.
Casaco est un bel exemple de tiers lieu coopératif, il faut poursuivre. Au travers des trois rencontres, nous avons pu montrer la diversité des acteurs, consolider le réseau, inciter à la création de société coopérative. Ce fût un moment de rencontre et de partage d’expériences important pour les acteurs du secteur et les citoyens. Ce n’est qu’un début et j’espère que cette expérience suscitera des vocations !
Je vous souhaite à tous de très belles fêtes de fin d’année et tous mes meilleurs vœux pour 2017.

Corinne Parmentier
Adjointe au Maire en charge de l’économie locale, l’économie sociale et solidaire, Commerce, emploi
Conseillère Territoriale Vallée Sud – Grand Paris
cparmentier@ville-malakoff.fr

Vous aimerez aussi...