Pour une politique migratoire généreuse et digne !

Ce mercredi 20 juin, Mireille Moguerou a présenté, en conseil municipal, un voeu voté par l’ensemble des élus.

 

Voeu pour la construction d’une politique migratoire digne et généreuse en France et en Europe

Lundi 12 juin 2018, le navire de l’ONG française SOS Méditerranée « Aquarius », qui transportait 629 migrants parmi lesquels 123 mineurs isolés, 11 enfants et 7 femmes enceintes s’est vu refuser l’entrée par l’Italie et Malte.

Face à l’attitude inhumaine de ces deux pays, le gouvernement français a critiqué les autorités italiennes mais s’est bien gardé de proposer la France comme terre d’accueil.

Pourtant l’assemblée de Corse présidée par Jean-Guy Talamoni s’est dite prête à les accueillir. Les élus de Malakoff saluent leur initiative ainsi que le geste d’humanité du gouvernement espagnol de Pedro Sanchez.

La France aurait pu éviter à ces naufragés épuisés de devoir poursuivre leur route durant 3 longs jours supplémentaires avec de sérieux risques sanitaires. Mais non !

Une France pourtant capable en 1979 d’accueillir 120 000 Boat people !

Cette position est particulièrement inquiétante, à quelques jours de l’examen du projet de loi asile et immigration au Sénat qui constitue un net recul des droits fondamentaux des demandeurs d’asile et dont les principales dispositions sont de nature répressive et peu conformes aux annonces du candidat Macron dans son livre « révolution »qui s’exprimait ainsi :

« Nous devons aussi mettre fin au scandale moral et humain de la traversée des déserts et de la Méditerranée. Ici, disons-le : nous sommes en faute. Alors que le droit, notre droit, nous oblige à examiner les demandes d’asile, nous n’autorisons pas les demandeurs à venir légalement en France. Ils y viennent naturellement quand même. Des milliers meurent sur le chemin. Nous portons une part de responsabilité. »

Face au nationalisme provoqué notamment par les accords de Dublin, que le candidat Macron qualifiait d »’absurde système de Dublin », l’Europe semble se disloquer au regard de la question migratoire : un continent de 450 millions d’habitants et comptant 1500 km de côtes!

La responsabilité des gouvernements européens est fondamentalement collective. Ils ont refusé l’accueil solidaire des réfugiés et des migrants et ont laissé des pays comme l’Italie gérer seuls les flux migratoires. Chacun d’entre eux cherche à se protéger individuellement, aux dépens des autres, plutôt que de construire ensemble une action efficace. Ils ont cru neutraliser la menace populiste en durcissant leurs politiques migratoires. C’est le contraire qui est en train de se produire !

Les élus de Malakoff entendent, à leur échelle, contribuer à un accueil respectueux des migrants et réfugiés et aider les habitants dans leur démarche de solidarité envers ses population.

Ils en appellent au gouvernement français pour revoir le projet de loi asile et immigration dans un sens conforme aux principes de terre d’asile de notre pays. Ils en appellent également aux gouvernements européens pour qu’ils prennent enfin à bras le corps la question migratoire, de façon rationnelle, digne et réaliste.

Vous aimerez aussi...

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!