Programme santé de François Fillon : menace sur la protection des plus fragiles !

C’est fait, la droite a désormais son candidat en la personne de François Fillon. A travers lui, elle peut désormais s’employer à faire connaître son programme. En matière de santé aucun doute, il constitue une menace pour le pouvoir d’achat des français et la protection des plus fragiles, à rebours de ce qui fonde notre système de sécurité sociale universel.

À maintes reprises, il a confirmé son souhait de recentrer l’assurance maladie sur les affections graves ou de longue durée, excluant par exemple la prise en charge des maladies chroniques. S’il précise, non sans une certaine dextérité en matière de rétropédalage, que les plus modestes ne seront pas concernés, tous les autres, et notamment les classes moyennes ont beaucoup à craindre.

De façon concrète, une famille dont les 3 enfants contractent à tour de rôle une angine l’hiver devra payer autour de 200€. Pour une femme enceinte suivie tout au long de sa grossesse, ce sera 544€ – et encore, au tarif sécu actuel ! Une personne qui a de l’hypertension artérielle paiera désormais de sa poche 320€ par an.

Ce projet de casse sociale qui ne dit pas son nom coûtera très cher puisque les cotisations des complémentaires santés augmenteront pour ceux qui souhaiteront mieux se couvrir de façon individuelle.

Le projet de la droite s’inscrit clairement à rebours des nouveaux droits dont ce quinquennat a permis l’obtention. Depuis 2012, sous l’impulsion de la Ministre de la Santé Marisol Touraine, la Gauche a généralisé le tiers payant, renforcer la lutte contre la prévention des troubles comme l’obésité chez les jeunes, améliorer les remboursements optiques et dentaires… Tout cela en réduisant le déficit de la sécurité sociale qui est à l’équilibre, une première depuis le début des années 2000.

Vous aimerez aussi...