Restons unis !

Tribune Malakoff Infos – Février 2016

Annick Le Guillou
Conseillère Municipale
Présidente du Groupe des élus socialistes
Pour la contacter : aleguillou@ville-malakoff.fr

Restons unis  !

Fini la trêve de Noël : une pause souvent familiale (je veux d’ailleurs saluer ici la démarche de mon collègue élu Gilbert Métais ainsi que de tant d’autres bénévoles qui ont passé leur soirée de Noël avec des personnes isolées)…

C’est la nouvelle année !

Je vous souhaite à tous, beaucoup de bonheur et la santé !

Janvier nous plonge dans son lot de résolutions et de réalités : le triste anniversaire de l’attentat de Charlie Hebdo nous a rappelé à notre vulnérabilité !
OUI l’humanité est vulnérable face à la barbarie , l’histoire nous l’a maintes fois démontrée…

Le visionnaire Stéphane Hessel était néanmoins convaincu que la société de l’avenir appartenait à la “non-violence”et triompherait de la barbarie. Soyons optimistes avec lui : il analysait le terrorisme comme une forme d’exaspération poussée à l’extrême limite de son inhumanité.

Le crime est inexcusable et doit être combattu avec fermeté, et condamné ! L’exaspération latente cependant doit être traquée à sa base, analysée et traitée : elle ne trouvera de solutions ni dans le renoncement à nos valeurs fondatrices, ni dans le repli sur soit, derrière nos portes et nos frontières… tentation dangereuse.

La dernière chose à faire serait de se diviser : stigmatiser certaines populations, se rejeter la faute, dos à dos : ethnies, hommes et femmes, partis politiques, religions : le terrorisme aurait alors gagné !

Restons unis face au terrorisme !

A nous de construire la société juste de demain où “l’exaspération” décrite par Stéphane Hessel n’aura plus sa place ; où le partage, l’équité et l’égalité des chances auront gagné la bataille des idées et de nos actions…. C’est là le sens de mon engagement en tant qu’élue socialiste, et nouvellement présidente du groupe PS, grâce à la confiance de mes collègues que je remercie.

Pour terminer je rappellerais la citation d’ Eugène Varlin, socialiste libertaire et communard  : qui a donné son nom à la rue que nous empruntons tous régulièrement pour rejoindre le métro Malakoff Plateau de Vanves :

Tant qu’un homme pourra mourir de faim à la porte d’un palais où tout regorge, il n’y aura rien de stable dans les institutions humaines.

Retrouvez les dernières contributions de vos élus socialistes à la tribune de Malakoff Infos en suivant ce lien psmalakoff.fr/category/publications/tribune.

Retrouvez les contributions de Antonio Oliveira à la tribune de Malakoff Infos en suivant ce lien vos-elus/publications-deAnnick-Le-Guillou.

Vous aimerez aussi...